Février 2019

LE GILET JAUNE DE L’APPAS

En ce début d’année, où les gilets jaunes fleurissent encore dans notre pays, j’enfile le mien pour écrire cet édito de février.

Au dos de mon gilet jaune j’ai écrit en lettres capitales : FAITES L’AMOUR PAS LA GUERRE !

C’est mon slogan favori. Je suis une militante depuis toujours. J’ai défendu toute ma vie des causes justes pour des personnes en difficulté. Au travail j’ai été déléguée du personnel, dans mon quartier je me suis toujours occupée de l’accueil des étrangers. Je suis adhérente dans un parti qui œuvre pour les ouvriers et les salariés…

J’aime militer pour défendre des libertés. La liberté de faire l’amour est, pour moi, la seule vraie liberté, souvent difficile à acquérir pour certains et certaines d’entre nous. C’est ce que je défends en tant que membre de l’APPAS.

Habillée de mon gilet jaune à l’APPAS, je suis accompagnante sexuelle depuis 2017. En effet, j’ai fait la formation en mars 2017 et j’ai tout de suite après voulu accompagner sexuellement des hommes.

C’est en 2016, après la lecture du livre de Marcel Nuss : Je veux faire l’amour (éditions Autrement, 2012), que j’ai décidé d’adhérer à l’APPAS pour militer en faveur de l’accompagnement sexuel pour les personnes en situation de handicap.

Je porte mon gilet jaune pour que l’APPAS vive, que nos revendications soient entendues par les personnalités politiques et que la loi change en faveur de l’accompagnement sexuel. Un sénateur et une sénatrice ont été approchés en fin 2016. Nous souhaitons des actions concrètes de leur part.

Je milite aussi afin que les préjugés et réflexions autour de l’accompagnement changent dans les esprits, en parlant, en expliquant les bienfaits de l’accompagnement à des personnes que je croise dans les groupes de réflexion auxquels je participe.

En effet, l’accompagnement sexuel n’est pas seulement du sexe c’est aussi du lien social, du lien à créer parfois, à maintenir souvent. Des personnes en situation de handicap qui font appel à l’APPAS sont parfois isolées.  Je m’occupe aussi des mises en relation. Certaines régions manquent d’accompagnant(e)s (Bretagne, Nord, Normandie, Bourgogne, Auvergne, mais pas seulement. Je suis désolée quand je dois répondre négativement.

Pour moi la rencontre à organiser est une joie. Chaque rencontre est unique et elle se prépare grâce aux échanges préalables, discussions, etc. Chaque relation sera différente. Elle se fait toujours dans l’écoute de l’autre, le respect, le partage et l’échange des corps.

Je me « sens bien dans ma peau » comme on dit et je veux partager ce bien être avec des hommes en difficulté physique ou/et en manque de confiance en eux, qui souhaitent éveiller ou réveiller leur sens du toucher, du peau à peau, du plaisir…

Habillée de mon gilet jaune j’espère que, cette année, les dons et adhésions, permettront de continuer à former des accompagnants et des accompagnantes, à informer par des campagnes médiatiques visibles par tout le monde.

Je milite à l’APPAS afin que la liberté de faire l’amour soit plus accessible à ceux et celles qui en ont envie.

Rejoignez-nous.

Christine PIETERS

3 réflexions sur “Février 2019”

  1. Même que je moisi tout seul dans les ténèbres de mon coin perdue sans voir le bout du tunnel,dans tout les cas je continue à soutenir car cette foutue vie n est que lutte,même manger et dormir n’est que lutte constante et usante.

  2. « francbras@aol.com » Vieux militant social…ex cadre économie sociale,fondateur d’un centre de Post Cure mentale pour Jeunes, avec formation de Psycho de groupe retraité bien sur je serais intéressé par une prochaine formation surtout si vous avez des demandes en Aquitaine ! Amicalement !

  3. Ex cadre de l’Economie Sociale,fondateur d’un centre de Post cure mentale pour jeunes (avec formation de psycho de groupe), retraité très actif dans l’aide aux populations précaires,je serais intéressé par une de vos formations surtout si vous avez des demandes en aquitaine !Merci de me brieffer un peu plus sur les conditions ! Amicalement ! F.Roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *