Léonore

Professionnelle du médico-social, j’ai très vite pris conscience du manque de considération des désirs affectifs, sensuels et sexuels des personnes en situation de handicap. Mes recherches sur le sujets m’ont conduits jusqu’à l’APPAS avec qui j’ai suivi la première formation d’accompagnants sexuels.

J’affirme mon engagement aujourd’hui en rejoignant le CA souhaitant partager mon expérience et apporter mon soutien à cette belle cause.