Nadine MESROBIAN

Secrétaire - Accompagnante sensuelle et sexuelle formée par l'APPAS

N’étant, ni en situation de handicap, ni concernée par le handicap d’un proche, n’exerçant pas davantage une profession qui confronte à cette réalité là, le rapprochement avec la question du handicap et de la sexualité ne pouvait s’opérer qu’à la faveur d’une prise de conscience extérieure. Ce fut, en 2009, à travers une série d’émissions consacrées à l’accompagnement sexuel en Suisse, sans qu’il s’ensuive pour autant un engagement particulier.  Reste que quelque chose a souterrainement germé, qui a pris son temps…   

Une formation de psychopraticienne (titre qualifiant depuis la loi ACCOYER les psychothérapeutes non universitaires) a parallèlement approfondi ce qu’on appellera mes aptitudes à l’écoute, tout en me familiarisant autrement que dans la vie personnelle à l’expression de certaines ‘difficultés à être’. L’attrait pour les relations humaines remonte à loin. A force de pratique et d’expériences diverses, un savoir faire en la matière s’est aussi naturellement façonné en dehors des voies diplômantes. Par ailleurs, ayant eu la chance de développer dans la joie et sans carcan ma curiosité sexuelle depuis l’âge où le sujet chatouille, je sais à quel point la chose bien vécue contribue à l’épanouissement et à l’équilibre quotidiens. 

En 2014, le Handicap et la Sexualité rejaillissaient via les ondes, et la situation semblait avoir évolué puisqu’il ne s’agissait plus de nos voisins helvètes mais de notre bel hexagone sur ce point retardataire. Quelque chose revenait titiller mes oreilles, cette fois en insistant…  Profitant alors d’un de ces raccourcis que parfois le hasard nous offre, et jugeant alors opportun d’allier l’action à la réflexion, j’ai décidé de m’inscrire à la formation organisée par l’APPAS. 

L’engagement au sein du Conseil d’Administration confirme aujourd’hui ma conviction, mon désir de soutenir le travail et les positions de ceux qui  sont à l’origine de l’Association, avec l’espoir que nos volontés et nos énergies conjuguées seront directement profitables aux personnes en situation de handicap et sauront, à terme, convaincre ceux qui rédigent les lois…